I am not the biggest fan of sychronized swimming, but I like it.

A 26 ans, Virginie Dedieu, la reine de la natation synchronisée, déjà triple championne d’Europe, quitte la compétition de la plus belle des manières, sur un deuxième titre consécutif de championne du monde en solo. Un exploit que la naïade d’Aix-en-Provence est la première à réaliser.

I wish I could have seen the competition.


Le Figaro – I use throat lozenges every year, I get sore throats easily, and it really helps to soothe for me. I don’t know if these little ones have antibiotics or if they are just pain relievers. Anyways, it’s good that the French govt is concerned about harmful effects of constant or inadequate anti-biotics usage.

Mal de gorge : les antibiotiques locaux supprimés

Inefficaces, ces médicaments sont également accusés de favoriser l’apparition de bactéries résistantes aux antibiotiques.

Tous les médicaments destinés à traiter le mal de gorge et utilisables par voie locale (comprimés à sucer, spray, bains de bouche) seront retirés du marché à compter du 30 septembre 2005. L’arrêt de commercialisation de ces produits, dont des dizaines de millions de boîtes sont vendues chaque année, devrait complètement modifier la prise en charge des pharyngites et rhinopharyngites, d’origine virale dans la majorité des cas, qui guérissent spontanément avec ou sans traitement. Ainsi devraient disparaître des pharmacies, dans leur forme actuelle, le célèbre Locabiotal en pulvérisation, la Lysopaïne, la Bacitracine, la Solutricine, le Veybirol Tyrothricine… Certains sont d’ailleurs pris en charge par la Sécurité sociale.

«L’Agence de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) vient d’achever la réévaluation des médicaments contenant des antibiotiques et administrés par le nez, la gorge, la bouche, peut-on lire dans un communiqué de l’Agence. Cette expertise conclut à l’inefficacité de l’antibiothérapie par voie locale dans le traitement des rhinopharyngites, des angines, des infections buccales ou la prévention de leurs complications. De plus, l’usage inadapté d’antibiotiques favorise l’apparition de bactéries résistantes. L’Afssaps a considéré que ces médicaments ne devaient pas être maintenus sur le marché et a demandé aux laboratoires concernés d’organiser l’arrêt de leur commercialisation.»

Cette mesure courageuse s’inscrit dans le cadre de la rationalisation de l’usage des médicaments et tout particulièrement dans le Plan national pour le bon usage des antibiotiques lancé en 2001. «Notre pays se caractérise par une forte utilisation de ces formes locales, explique le Dr Isabelle Pellanne (chargée des antibiotiques à l’Afssaps). Et nous avons de surcroît un des taux les plus élevés d’Europe de résistance aux antibiotiques. En 2001, nous avons commencé la réévaluation du rapport bénéfice/risque de toutes les spécialités locales contenant des antibiotiques.» En 2003, une première vague de ces médicaments a déjà été retirée du marché. Cette seconde vague, en juillet 2005, est la suite logique de ce travail d’expertise.

Advertisements